Je n’ai pas faim le matin : suis-je obligé de manger ?

Nouchka SIMIC - Diététicienne Nutritionniste

Je n’ai pas faim le matin : suis-je obligé de manger ?

Femme devant son petit déjeuner mais qui n'a pas faim le matin

Vous n’avez pas faim au saut du lit ? Saviez-vous que par manque de temps, par stress ou par manque d’appétit tout simplement, un français sur cinq ne prend pas de petit déjeuner ? Et alors, est-ce si grave que ça ?

Hormone de la satiété

Durant la nuit, notre organisme, et plus particulièrement notre tissu adipeux synthétise de la leptine, une hormone appelée aussi « hormone de la satiété ». Elle joue un rôle important dans la régulation de la prise alimentaire et du métabolisme puisqu’elle déclenche des réactions d’inhibition de la prise alimentaire.

mécanisme d'action simplifié de la leptine

Au réveil, les effets satiétogènes de la leptine se dissipent peu à peu mais cela varie selon chaque individu. En effet, certaines personnes ressentiront les sensations de faim dès qu’ils ouvrent les yeux tandis que d’autres ne les ressentiront pas immédiatement et devront attendre quelques minutes voir quelques heures pour que leur appétit se manifeste.

Si vous n’avez pas faim le faim : inutile de vous forcer à consommer un petit-déjeuner. Le fait est que chacun est différent et qu’il n’y a pas de règles exactes à suivre concernant le petit-déjeuner. Certains n’ont pas besoin d’en prendre un (car n’en ressentent ni l’envie ni le besoin) et sont pourtant en parfaite santé. Chez d’autres, le saut du petit déjeuner peut entrainer fatigue, troubles de la concentration, irritabilité… il est donc important de ne pas généraliser : faites ce qui vous convient par rapport à vous. Si vous n’avez pas l’habitude de prendre un petit déjeuner, ne vous sentez pas obligé de changer vos habitudes car vous avez « entendu quelque part » que le petit-déjeuner été le plus important de la journée.

Restez à l’écoute de vos sensations alimentaires

Rester à l’écoute de ses sensations alimentaires est capital. Votre corps est bien fait, et vous fera comprendre ce dont il a besoin, si vous êtes d’accord pour l’écouter.

Pour équilibrer ses apports alimentaires quotidiens, les signaux de notre corps jouent un rôle important et si on les écoute on se met à manger lorsqu’on ressent la faim et à s’arrêter lorsqu’on arrive à satiété.

Si vos sensations de faim ne se font pas ressentir au lever : respectez votre corps et ne lui apportez pas ce dont il n’a pas besoin dans l’immédiat. Attendez que la faim se manifeste pour prendre votre petit déjeuner, voir une collation un peu plus tardive au cours de la matinée, d’autant plus si vous faites du sport à la pause méridienne. Celle-ci vous permettra d’avoir l’énergie nécessaire disponible pour l’effort. En revanche, petit-déjeuner ou non, on pense à s’hydrater !

Nouchka SIMIC

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *